Grete Sedlitz (v1897 – 1992)

au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau en 1933-34

grete-sedlitzFille d’un fonctionnaire de l’Empire Austro-Hongrois, Grete Sedlitz débuta sa carrière de chanteuse d’opérette à l’âge de 22 ans, au Carl-Theater à Vienne, où elle se distingua notamment dans le rôle de Selisa dans Der Hofnarr (A.Müller). Elle resta engagée au Carl-Theater jusqu’en 1922, date à laquelle elle fut prise sous contrat au Stadttheater de Breslau (1922-23) où elle participa à la création en Allemagne de l’opérette de Robert Stolz Der Tanz ins Glück. Grete Sedlitz se rendit ensuite à Berlin, où elle chanta d’abord l’opérette au Lessing-Theater (1923-24), notamment le premier rôle dans Liebesstreik (Miska/Wilde), puis au Theater des Westen (1925-26). La suite de sa carrière se déroula à Hambourg, d’abord au Operettenhaus (1926-27). Carl Richter la prit ensuite aux Richter-Bühnen où elle joua et chanta en invitée jusqu’au début des années trente. A l’arrivée des nazis au pouvoir elle gagna la Tchécoslovaquie. Gerhard Scherler l’engagea au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau pour la saison 1933-34. Elle y chanta notamment dans Alt-Wien (opérette de Josef Lanner). De 1934 à 1936 elle se produisit en invitée sur diverses scènes des Sudètes, ne parvenant à retrouver un engagement annuel, à Troppau, que pour la saison 1936-37. Retirée de la scène après l’invasion des Sudètes, Grete Sedlitz s’installa à Vienne après guerre. Elle y mourut à 95 ans, le 5 novembre 1992.

Les commentaires sont fermés.