Paul Schwarz (1887-1980)

A Teplitz-Schönau en 1933-34

Né à Vienne le 30 juin 1887, Paul Schwarz fit ses études musicales à la Hofoper à Vienne. Il commença sa carrière de ténor au Stadtheater de Bielitz en 1909-10 puis à la Volksoper de Vienne (1910-1912).  En 1912 il fut engagé au Stadttheater de Zurich puis arriva la même année au Stadttheater de Hambourg où il resta engagé sans discontinuer durant 21 ans, avec seulement une année d’interruption pour aller à la guerre en 1915. De 1916 à 1932 il incarna plus de 140 rôles,  parmi lesquels il s’illustra particulièrement en Manrico dans le Trouvère (Verdi) ou Erik dans le Vaisseau fantôme (Wagner). Il participa notamment à la création de Das Wunder der Heliane de Korngold ou de Die versunkene Glocke de Respighi. Il parut en invité sur les scènes des opéras de Berlin, Vienne, Amsterdam, Paris et New York. D’origine juive, Paul Schwarz fut exclu du Stadttheater de Hambourg en mai 1933. Sa famille se réfugia à Vienne et lui fut engagé en septembre 1933 par Scherler au Neues Satdttheater de Teplitz-Schönau. Après le départ de Scherler en 1934, Paul Schwarz retourna en Allemagne s’engager dans le jüdischen Kulturbund (autorisé jusqu’en 1941 à jouer pour les seuls juifs), jouant à Hambourg et Francfort puis de 1939 à 1941 à Berlin. Par la suite, il fut contraint au travail forcé dans une menuiserie, sa femme « aryenne » lui évitant la déportation à l’Est. Après guère, Paul Schwarz travailla jusqu’en 1948 à la radio de Berlin puis retourna à Hambourg où il reparut quelques fois en scène, notamment en Basile dans Figaros Hochzeit (Mozart) en 1949. Paul Schwarz est mort à Hambourg le 24 décembre 1980.

Les commentaires sont fermés.