Gerhard Scherler (v1890 – >1950?)

Directeur à Teplitz-Schönau de juillet à décembre 1933

Homme de théâtre allemand né vers 1890, administrateur à Oldenburg (All.) puis à Leipzig, théâtre dont il fut aussi le dramaturge. Mandaté par les nouvelles autorités de l’Allemagne national-socialiste pour candidater à la reprise de la direction du Stadttheater de Tepliz après la démission de Fritz Kennemann en juin 1933 (et disposant à cette fin d’une subvention du Reich pour compléter l’habituelle contribution de la municipalité de Teplitz-Schönau). Gerhard Scherler se rendit à Teplitz-Schönau en juillet 1933 et fut engagé comme directeur, avec Rudolf Bing pour adjoint chargé de l’opéra et de l’opérette. Cette nouvelle équipe, boycottée par une partie du public Teplitzois, fit faillite -malgré un assez haut niveau artistique – dès décembre 1933, après, notamment, une représentation décriée des Noces de Figaro. Le consulat du Reich à Reichenberg (qui s’occupait de la supervision « culturelle » des Sudètes) refusa d’accorder une nouvelle subvention à Gerhard Scherler, qui regagna Berlin dès janvier 1934. Il y fut d’abord dramaturge et directeur-adjoint au Plazza-Theater (1934-35), puis Oberspielleiter d’abord à la Volksbüne (1935-37) puis simultanément au Theater der Jugend et au Schiller-Theater (1936-38). De 1938 à 1940 il occupa la même fonction au théâtre de Baden-Baden. Conseiller à la section T (théâtre) du Ministère de la Propagande durant la guerre, il figura sur la « liste noire » que les services de dénazification américains remirent en 1946 aux autorités de la zone française d’ occupation.

Les commentaires sont fermés.