Hermann Rieth (1912 – >2012)

à Teplitz Schönau en 1940-41

 

Né en décembre 1912, Hermann Rieth a étudié à la Musikhochschule de Stuttgart de 1930 à 1936 avant de se perfectionner pour le chant auprès d’Alfredo Cairati à Zurich. Il débuta sa carrière de basse d’opéra en 1938 au Stadttheater de Hagen, en Westphalie, dans le rôle du Landgraf Hermann de Tannhäuser (Wagner). Il chanta dans ce théâtre jusqu’en été 1940. Franz Stoss l’engagea au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau pour la saison 1940-41 où il chanta notamment le rôle de Philippe II dans Don Carlos (Verdi). De 1941 à 1946, Hermann Rieth tint de nombreux rôles de basse au Stadttheater de Brème, comme Sarastro dans Die Zauberflöte (Mozart) ou le roi Marc dans Tristan und Isolde. Après guerre,  il poursuivit sa carrière au théâtre de Fribourg (Bade) où il resta engagé de 1949 à 1974. Il y participa en particulier à la création de Moise et Aaron (Schönberg) en 1954 et à celle du David de Darius Milhaud. Retiré de la scène dans les années 1980, Hermann Rieth a fêté ses cent ans en décembre 2012.

Les commentaires sont fermés.