Aage Poulsen (1913 ->1980?)

au Neues Stadttheater de Teplitz de 1942 à 1944

Né le 11 mars 1913 à Helsingör (Danemark), Aage Poulsen étudia le chant à la l’Ecole royale d’opéra de Copenhague et auprès des pédagogues V. Lincke et J. Hislop. Il fit ses débuts sur scène comme basse d’opéra au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau, où il fut engagé par Franz Stoss et resta jusqu’à la fermeture des théâtres en novembre 1944. Après guerre, il fit de nouveaux débuts à l’opéra royal de Copenhague, dans Saul et David (Nielsen). Il resta à l’opéra de Copenhague jusqu’en 1950 puis alla poursuivre sa carrière en Allemagne. De 1950 à 1952 il chanta à l’opéra de Francfort/Main puis, de 1952 à 1956, au Stadttheater de Mayence. Il termina sa carrière, de 1956 à 1969, au Staatstheater de Cassel, dans la Hesse. Il fut invité dans sa ville natale d’ Helsingör en 1966 pour chanter Don Basilio dans Le barbier de Séville (Rossini). Ses rôles de prédilection furent le Commandeur dans Don Giovanni, Sarastro dans Die Zauberflöte (Mozart), Rocco dans Fidelio (Beethoven), Daland dans Der fliegende Holländer , Marc dans Tristan und Isolde (Wagner), Ferrando dans Le Trouvère et Philippe II dans Don Carlos (Verdi), ainsi que Gremin dans Eugene Oneguin (Tchaikovski). Aage Poulsen a laissé plusieurs enregistrements sur disque, notamment dans la Traviata (rôle du baron Duphol) et dans Aïda (rôle du roi d’Egypte).

Les commentaires sont fermés.