Karl Ettinger (v1880 – >1940?)

à Teplitz-Schönau de 1924 à 1929; Directeur de 1926 à 1929

EttingerNé vers 1880. Second directeur du Nouveau Théâtre Municipal de Teplitz, précédemment directeur du petit théâtre de Brüx (aujourd’hui Most) et régisseur pour l’opérette à Teplitz-Schönau. Il resta trois années à la direction du théâtre (de juillet 1926 à juillet 1929), sans adjoint mais assisté d’un directeur musical (Robert Kalisko puis Hermann Adler) et, jusqu’en juillet 1927, d’un chef metteur en scène (Oberspielleiter) : Hans Götz. Pour sa dernière année au Stadttheater, en 1928-1929, Karl Ettinger reprit un directeur adjoint, en la personne de Fritz Kennemann. Dès la première saison (1926-27), le programme d’opéras et d’opérettes fut largement allégé par rapport à l’ère Höllering. Ceci permit de maintenir un bon niveau artistique malgré une réduction d’effectifs. Toutefois l’essentiel de l’effort porta sur le théâtre, y compris contemporain (7 créations pour le Tchécoslovaquie durant la direction Ettinger). Dans le domaine de la mise en scène des pièces, Ettinger se reposait sur le talent de Hans Schlesinger. Il en réalisa cependant lui même quelques unes, comme Sanatorium G.u.G (Stock/Eisler), Der Werwolf (Cana), Die Grossfürstin und der Zimmerkellner (Savoir), Der heilige Florian (Neale/Weichand). Pour l’opérette, il laissa la plupart des mises en scène à Dolf Kaliger, faisant toutefois lui-même celles de Der Opernball (Heuberger), 14 Tage Arrest (Eysler), Die Schützenliesel (Eysler encore) et Boccacio (Von Suppe). Karl Ettinger parut lui-même dans de très nombreuses opérettes durant ses trois saisons à la direction. Il joua aussi des rôles d’appoint dans quelques pièces de théâtre, comme dans Onkel Bernhard (Friedmann / Kottow) en janvier 1929 ou dans Liliom (Molnar) en juillet pour ses adieux. Après son départ de Teplitz-Schönau, Karl Ettinger abandonna le théâtre pour ses affaires, tout en acceptant occasionnellement des invitations comme acteur d’opérette (comme à Teplitz en 1930).

Les commentaires sont fermés.