Emilie Giesrau (1873-1943)

au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau de septembre à décembre 1933.

Née à Vienne le 6 septembre 1873, Emilie Giesrau y fit ses études puis ses débuts au théâtre en 1896. Elle fut engagée au Wiener Komödienhaus jusqu’en 1920, jouant d’abord les soubrettes puis des rôles de Zweite Beliebte et enfin quelques Charakterollen qui lui assurèrent une certaine notoriété dans sa ville natale. Après quatre années au Volkstheater  à Vienne (1920-24), elle signa un contrat au Stadttheater de Bolzano, où elle parut notamment en Brigitte dans Der Pfarrer von Kirchfeld (Anzengruber). Elle resta à Bolzano (Bozen) jusqu’en 1927, date à laquelle elle partit pour Berlin, engagée au Neues Theater am Zoo (1927-28) puis au Theater am Nollendorfplatz (1928-29). Ensuite, devenue âgée, elle se spécialisa dans les rôles de vieilles femmes, d’abord au théâtre de Gladbach-Rheydt (1929-30) puis de nouveau à Vienne (de 1930 à 1933), notamment au Theater Die Komödie. En été 1933, Gerhard Scherler, qui auditionnait à Vienne, la prit, à 60 ans, pour le Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau dont il venait d’être nommé directeur. Toutefois, Emilie Giesrau retourna à Vienne lorsque Scherler, et son adjoint Rudolf Bing, démissionnèrent du théâtre à la fin décembre. Jusqu’en 1939, elle joua en invitée sur les scènes viennoises, surtout encore Die Komödie, où elle incarna entre autres Frau Klindword dans Lilofee (de Manfred Hausmann) ou Maria Vassilievna Voïnitzika dans Onkel Wania (Tchekhov).  Emilie Giesrau termina sa carrière au cinéma, tournant à Vienne (dans Unsterbliche Walzer, sorti en 1939) puis en Allemagne, un petit rôle de vieille dans Aufruhr im Damenstift produit  à Berlin, où elle mourut le 15 décembre 1943 à l’âge de 70 ans.

Les commentaires sont fermés.