Carla Gidt (v1905 – >1960 ?)

 au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau en 1927-28

Carla Gidt obtint au théâtre de Teplitz-Schönau son premier engagement annuel d’actrice (comme Utilité), auprès de Karl Ettinger, pour la saison 1927-28 où elle eut de petits rôles ou de la figuration dans de nombreuses pièces. Elle eut ensuite un engagement au Stadttheater de Bielitz, en Pologne, pour 1928-29, avant de s’installer à Berlin, où elle resta deux ans (de 1929 à 1931) sous contrat au théâtre Die Tribune, dirigé par Eugen Robert. Carla Gidt obtint aussi à Berlin plusieurs rôles dans les premiers films parlants réalisés alors. Elle joua l’actrice Carlotta dans Das gelbe Haus des King-Fu  (K.Grune), une jeune kiosquière dans Um eine Nasenlänge (J.Guter) et une jeune fille dans Zweierlei Moral (G.Lamprecht), tous trois en 1931, puis une bonne ans Der Diamant des Zaren (M.Neufeld) en 1932. L’avènement du nazisme interrompit sa carrière, qu’elle reprit au cinéma après-guerre, comme scénariste (notamment pour Der Keusche Adam de K.Sztallar en 1950).

Les commentaires sont fermés.