Ado Darian  (1895 – 1966)

au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau en 1927-28

Né le 18 mai 1895 à Bistrica ob Sotli, en Slovénie, Ado Darian fit des études de chant à Vienne avant de débuter comme ténor sur la scène de l’opéra de Ljubljana pour la saison 1924-25. Après trois années en Slovénie qui lui apportèrent une certaine notoriété, Ado Darian fut engagé par Karl Ettinger au Neues Stadttheater de Teplitz-Schönau pour la saison 1927-28, au cours de laquelle il interpréta notamment Don Alvaro dans La force du Destin (Verdi), le Chevalier des Grieux dans Manon (Massenet) et Rinuccio dans Gianni Schicchi (Puccini). Après une saison à Teplitz, Ado Darian se rendit à Vienne où il chanta d’abord sur invitation (1928-29) avant d’être engagé au Theater an der Wien (1929-30). Il poursuivit sa carrière en Allemagne, à Königsberg (1930-31), Cassel (1931-32) et Erfurt (1932-33) avant de revenir pour deux ans en Autriche, à Graz (de 1933 à 1935). De 1935 à 1938, il chanta de nouveau en Allemagne, à Hanovre, puis au Neues Operetten Haus de Leipzig et enfin à Stuttgart. Il y brilla particulièrement dans le rôle du Duc de Mantoue dans Rigoletto (Verdi). De 1938 à 1940 il chanta successivement à Prague, à Bâle et à Copenhague avant de regagner la Slovénie où il resta durant toute la guerre, au National Theater de Ljubljana. Après guerre, Ado Darian devint professeur à l’Académie de musique de Ljbljana, ville où il mourut le 3 janvier 1966.

Les commentaires sont fermés.